• Un jour de l’été 1536, les mouches étaient très nombreuses et n’arrêtaient pas de voler au-dessus de la tête de Fauquignon. Il tapa sur sa tête et en tua cent d’un coup. Fier de son exploit, il dit :

     

    « Super ! J’en ai tué cent d’un coup ! »

     

    Il l’inscrivit sur son enseigne. Un seigneur vint et lui dit :

     

    « Mon garçon, ton exploit mérite d’être récompensé, je te nomme connétable. Tu pourras même essayer de tuer le dragon qui terrorise mes paysans. »

     

    Fauquignon : « J’accepte cet honneur. »

     

    Fauquignon alla dans la forêt. Il vit le dragon, il trembla de peur et monta sur un sapin. Le sapin craqua et il se retrouva sur le dos du dragon. Le dragon s’envola mais, aveuglé par le soleil, il mourut en se cognant dans le donjon.

     

    Le seigneur : « Je te donnerai bien ma fille, mais je n’ai pas de fille, alors je te donne un million d’écus. »

    Fauquignon : « Merci, je vais vivre très heureux. »




    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique